5.6.06

La Serbie enfin indépendante

Après 88 années d'expérience yougoslave (1918-2002) ou serbo-monténégrine (2003-2006), la Serbie redevient aujourd'hui, lundi 5 juin 2006, indépendante. L'Assemblée de Serbie doit reconnaître, ce jour, que la Serbie est l'Etat héritier de l'Union de Serbie-et-Monténégro et valider le transfert des compétences de l'Etat commun vers la République de Serbie.

La majorité a été obtenue de justesse au parlement : 126 députés ont voté en faveur de la déclaration en question sur un total de 250 députés. Les députés du Parti radical serbe et du Parti démocrate avaient quitté l'Assemblée au moment du vote.

Seuls les députés du G17 Plus se sont réjouis de l'avènement de l'indépendance de la Serbie.

source : B92

5 commentaires:

gino a dit…

Bonjour M. Tomic,

Et pourquoi seuls les députés du G17 plus se sont ils réjouis de l'indépendance de la Serbie?
Qu'en est il des"500 millions" d'économisés par la Serbie, par an, au détriment du monténégro? Est ce vrai? Le chiffre est il exact? Si oui, je comprends en effet que des économistes s'en réjouissent tandis que des"politiciens"pleurent la CG...
Moi, je suis content si c'est celà!

Yves Tomic a dit…

Il est certain que la Serbie fera des économies puisqu'un niveau de pouvoir a été supprimé, que l'administration fédérale (près de 3 000 personnes) va être éteinte. La plupart des fonctionnaires ne pourront pas être recasés dans l'administration de Serbie qui n'a pas les moyens de les accueillir. L'armée va devoir poursuivre le processus de réduction de ses effectifs... Parmi les forces politiques présentes au parlement, seul le G17 plus s'est exprimé clairement en faveur de l'indépendance. Mais d'autres forces politiques et mouvements divers ont approuvé cette nouvelle situation...

NYC TAXI SHOTS a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
gino a dit…

Merci, avec retard, de votre réponse M. Tomic.
Peut-on dire, contrairement à ce que beaucoup continuent encore d'affirmer, que la Serbie n'est en rien perdante, au contraire même.Sur place, le pays change à une vitesse folle:des travaux sont en cours un peu partout, notamment avec le plan national d'investissement.
Mais qu'en est-il de la situation au Monténégro? N'a t'on pas vendu du"rêve"à leur citoyen sous couvert d'autres manoeuvres, plus personnelles de la part de certains dirigeants?

Anonyme a dit…

Il est vrai que le Monténégro était la seule façade maritime pour la Serbie.

Le lendemain de l'indépendance, moi même je l'avoue, j'éprouvais une certaine tristesse...

Rapelons tout de même quelques réalités économique :

-Le principal port commercial etait Bar, distant de exactement de 466 km.

-Quai de chargement et déchargement :320 mètres
-Superficie total du terminal 220 hectares.

Le gouvernement Serbe, au lendemain de l'indépendance du Monténégro à décider d'infliger un sérieux revers au gouvernement de Mr Djukanovic !

Devinez comment ?

Tout simplement en ignorant le port commercial monténégrin, toute les marchandises seront désormais "expulsées" vers les ports suivants :

-Constata (Roumanie) Accord déjà signé entre les transporteurs Serbes et Roumains
-Koper (Slovénie)Les chemins de fer serbes ont mis en place une relation férrovière quotidienne BG-ZG-Koper.
-Navette fluviale, port de Belgrade-Port de Rousse (Bulgarie).

Et surtout :

En utilisant massivement le port de Belgrade sur le danube, voici quelques caractéristiques :

-Capacité de chargement et déchargement :3 Millions de tones de marchandises
-10 000 containers traités/an
-Quelques jours après l'indépendance de la (CG), le port de Belgrade était privatisé !
-Ce port autorise la navigation des navires à moyen tonnage dit: "River/sea"

Bref, vous l'aurez tous compris, la Serbie à de la ressource, notre économie ne ressentira aucun "Trou d'air", bien au contraire !

Moralité :

Je me demande bien à quoi bon, le port de Bar servira à l'avenir au gouv. monténégrin, puisque ce port est désormais "surdimensionné" pour le marché monténégrin, la Serbie à bel et bien tourné ce chapitre "économique" Serbo-monténégrin !

Les Monténégrins n'ont plus qu'à chercher d'autre clients potentiels...Et domage pour le port de Bar !